radar de Puget-sur-Argens dans le top 3 des radars fixes en 2016

Le radar de Puget-sur-Argens dans le top 3 des radars fixes en 2016

 

Pour ce qui concerne les radars fixes, en 2016, la machine à flasher installée sur l’A8, à Puget sur Argens vers Mandelieu-la-Napoule se classe troisième avec 116 288 flashs, devancée par l’appareil le plus efficace sur l’A9, dans le sens Nîmes-Béziers qui comptabilise 159.520 flashs, puis, sur l’A10, de Paris vers Chartres (120 750 flashs).

En 2016, le nombre de « flashs » des radars automatiques sont en hausse de 26,3% pour un total de 25,6 millions.

90% petits excès de vitesse

En 2016, les excès de vitesse supérieurs à 20 km/h représentent 6% des infractions à la vitesse relevées par le contrôle automatisé. À noter que cette part des infractions à la vitesse (excès supérieurs à 20 km/h) est de 5,9% pour les radars fixes. Les infractions à la vitesse relevées sont entre 0 et 20 km/h sont  pour plus de 90% des flashs.

Les radars « double-sens » – qui peuvent contrôler dans les deux sens d’une voie – et les voitures-radars ont également été très très productifs avec respectivement 2,5 millions de flashs en 2016 et +26,8% d’augmentation pour les radars mobiles.

920 millions d’euros de recettes

Seuls  16 millions  de contraventions ont été envoyés par le Centre de traitement des PV de Rennes. C’est en augmentation de 20,6% par rapport à l’an dernier.

Les principales raisons de non transformation des messages d’infractions en avis de contravention sont dues à des rebuts techniques consécutifs aux vérifications faites pour chaque photo (qualité de la photo, plaques illisibles, etc.).

Est compris dans ce total, le nombre d’avis de contravention envoyés à l’étranger qui atteint 2,86 millions (+40,5% par rapport à 2015). Cette hausse s’explique par le démarrage de nouveaux échanges transfrontaliers d’informations courant 2015 (Espagne, Roumanie et Pologne) et début 2016 (Italie et extension des échanges avec le Luxembourg) portant à 9 le nombre de pays partenaires. En 2017, la Hongrie, la Slovaquie et la République Tchèque portent à 12 le nombre de pays partenaires.

Les contraventions ont permis de récolter 920 millions d’euros de recettes, en augmentation de 18,5 % par rapport à 2015.

Les radars qui flashent le plus ne doivent pas faire oublier ceux qui flashent rarement : 2 radars n’ont sorti que 4 flashs en 2016, plus de 10 radars n’ont pas fait un flash par semaine.

La vitesse excessive n’est pas la seule cause d’accidents. Selon le bilan de la Sécurité Routière, elle intervient dans 31 % des accidents mortels de la route, alors que l’alcool apparaît dans 29 % des cas et les stupéfiants comptent pour 22 %. le non port de la ceinture est en cause dans 25 % des accidents mortels. Sur autoroute, selon l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA), c’est la somnolence qui est le premier facteur d’accident mortel, dans 26 % des cas. En deuxième position, on trouve l’alcool et la vitesse.

J.B.