musée du cyclisme vélodrome Marseille

Pierre-Maurice Courtade le créateur de ce musée du cyclisme, Lucien Aymard, Maadou Ttiam, Gilles Dreu

A l’occasion du passage du tour de France à Marseille, ce 22 juillet, le Stade Orange Vélodrome accueille le musée éphémère « L’échappée », jusqu’au 30 juillet. Pas moins de 1 500 pièces sont réunies, à la gloire du cyclisme, sur 1 200 m².

maillots jaunes musée du cyclisme MarseilleAux côtés de maillots jaunes ou vélos mythiques ayant appartenu à des légendes du Vélo, comme Bernard Hinault (5 fois vainqueur du Tour de France), Jean Stablinski (vainqueur de 5 étapes du Tour), Chris Froome (vainqueur en 2013, 2015 et 2016), Sean Kelly (vainqueur de 5 étapes et 4 fois lauréat du maillot vert), Alberto Contador (double vainqueur de l’épreuve) ou encore Marco Pantani (vainqueur en 1998), on trouve également de nombreux objets insolites des caricatures de coureurs, des feuilles de départ signées il y a des décennies, un pavé du Paris Roubaix

Ce musée éphémère, c’est aussi une aventure humaine : celle de Pierre-Maurice Courtade qui a réuni quelque 4 500 pièces au total, depuis son adolescence (il ne peut en présenter qu’une partie ici).
Fils de coureur cycliste (Jacky Courtade), orphelin à 8 ans,  Pierre-Maurice a 14 ans quand on lui détecte un cancer. Le week-end, pour qu’il oublie sa maladie, sa mère l’emmène voir des courses et l’enfant se prend de passion pour les forçats de la route.

Aventure Humaine

Richard Miron adjoint aux sports de Marseille

A droite Richard Miron adjoint aux sports de Marseille

Pierre-Maurice Courtade déclare : « Après 15 années dans les coulisses du cyclisme professionnel, Marseille Capitale Européenne du sport m’offre l’opportunité de revenir aux origines de ma passion. Celle du collectionneur qui a eu l’honneur de faire de sa passion son métier. Cela a été possible grâce au soutien indéfectible de ma maman, de ma compagne mais aussi à la confiance de grandes personnalités du cyclisme. Mon parcours ne serait rien sans les Jean-Marie LEBLANC, Jean-Louis PAGES, les Gallopin, et tant d’autres noms. Il ne serait rien sans Marc MADIOT, l’homme qui m’a donné sa confiance, m’a transmis sa culture du cyclisme et des valeurs très fortes. Une très belle rencontre.

 

Gilles Dreu

Gilles Dreu un fan de cyclisme et toujours grand sportif

Et bien sur comment ne pas évoquer la reconnaissance que je dois à « Pepech », à mes côtés depuis des années. Et ces grands hommes de ce sport qui ont écrit durant plusieurs décennies les séquences qui ont fait rêver des millions de fans dont j’ai font partie. Rien ne pouvait être plus beau d’avoir Pepech à mes côtés pour ce projet de musée du cyclisme. Je souhaite que cette exposition respire le camphre, ai la mélodie des clochers d’églises, l’âme des forçats qui ont fait l’histoire du cyclisme et permette à ses visiteurs de retrouver des émotions que ce sport savait transmettre dans le passé. Bien évidemment, je dédie ce projet à mon père parti très vite et qui serait très fier de voir son nom associé à ce projet, au cyclisme mais aussi à Marseille, la ville de ses origines. »

A Draguignan

Richard Miron adjoint aux sports de la ville de Marseille a été séduit par le projet de Pierre-Maurice Courtade. Et Pierre-Maurice Courtade, maintenant, s’active à la création d’un vrai musée du cyclisme à Apt. « Il y aura une partie de ma collection en exposition itinérante, une autre dans le musée. « L’an prochain, nous serons sans doute à Draguignan, dit-il. Et il ajoute : « Je suis dans le monde du cyclisme et dès demain, je vais travailler pour qu’Orcières Merlette accueille le Tour de France l’an prochain. » Ce spécialiste du cyclisme déplore que le parcours du tour ait aujourd’hui plus une vocation télévisuelle qu’un vrai dessin pour des compétiteurs. Et il souligne le défi de la ville de Marseille avec ce contre la montre intra-muros avec en plus le vélodrome.

Les fans des grands noms du cyclisme ne doivent pas manquer cette superbe exposition.

 

Jean Boris

 

Jusqu’au 30 juillet. Attention : la visite du Musée éphémère est couplée avec les visites du Stade Orange Vélodrome, organisées par l’Office du Tourisme et des Congrès.

 

Ceci peut vous intéresser