A l’occasion des journées du patrimoine, le tunnel de Toulon et son nouveau centre d’exploitation, ouvraient leurs portes au public l’an dernier.

Tunnel de Toulon

Samedi 16 septembre, il ne sera pas possible de visiter le tunnel de Toulon et son centre d’exploitation

 

La traversée souterraine de Toulon, d’une longueur de 3 km permet de relier les 2 autoroutes A50 à l’ouest et A57 à l’est par 2 tubes chacun à sens unique.

La solution du tunnel a été adopté en 1987 et le projet a été déclaré d’utilité publique le 17 avril 1991.

La principale difficulté rencontré lors de la construction de l’ouvrage fut la nature du sous-sol de Toulon, avec plus de 130 profils géologiques différents et beaucoup de nappes phréatiques dans les sous-sol toulonnais.

 

Le tube Nord est le “premier tube”. Les travaux ont commencé en janvier 1993 et le tube a été ouvert à la circulation en septembre 2002. En 1996, un éboulement du front intermédiaire Est a stoppé les travaux. C’est le 19 septembre 2002 au matin que le tunnel a été ouvert
Le tube Nord permet d’aller vers l’Ouest (Marseille) en provenance de Nice, de l’est du Var ou de Hyères

Le second tube est le tube Sud. Les travaux ont commencé en 2007 et le tube a été ouvert à la circulation le 19 mars 2014. Le chantier a connu deux arrêts de travaux en 2009 sur le front Est et en 2010 sur le front Ouest du fait de la menace d’effondrement, de tassements et de fissurations d’immeubles sus-jacents.

 

La durée de vie de l’ouvrage est de 100 ans minimum selon le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pas de visites samedi

A l’occasion des journées du patrimoine, le tunnel de Toulon et son nouveau centre d’exploitation, inauguré en novembre 2016, avaient ouvert leurs portes au public l’an dernier. Cette année, l’opération n’est pas reconduite..

Vinci et l’écologie

Ce 15 septembre, les citoyens du monde entier sont invités à se mobiliser pour le “World Clean Up Day” et à collecter des déchets sauvages. Le projet a vu le jour il y a dix ans, et se tient désormais dans près de 150 pays. En France, 81.000 tonnes de déchets sauvages attendent cette année d’être collectés par les bénévoles, tandis que 3,5 millions de participants sont prévus sur la planète.

Les entreprises sont également encouragées à rejoindre le mouvement. En France, il y a trois partenaires clé de l’évènement : Allianz France, Kiloutou et Vinci Autoroutes. VINCI Autoroutes a opté pour un soutien global, incluant du mécénat financier, des opérations de communication et une mobilisation des collaborateurs.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Contactez-nous pour publier vos infos, vos communiqués, vos remarques

2 + 13 =

Catégories