Suite à la fusillade dans le quartier Berthe dans la nuit de dimanche à lundi, des cellules d’écoute psychologique sont mises en place, le couvre-feu décrété
couvre-feu La Seyne quartier Berthe

Rafale de kalachnikov, William Gomis, 19 ans, et « Dany », 14 ans, ont été tués sur le parking de L’Abricotier, dans le quartier Berthe, à La Seyne-sur-Mer dans la nuit de dimanche à lundi

Suite aux événements tragiques de la nuit du 9 au 10 septembre, la municipalité a souhaité mettre en place des cellules d’écoute psychologique, ce qui a été possible avec l’aide des associations.

Les permanences :

Aujourd’hui mercredi 12 septembre de 14h à 17h, association APEA (Association de prévention et d’aide à l’insertion), Villa Andrieu, 327 avenue Rosa Luxemburg. – 04.94.30.28.07.
Demain, jeudi 13 septembre, de 14h à 16h, association Femme dans la cité, 710 avenue Jean Bartolini – 04.94.06.66.60.
Demain, jeudi 13 septembre, à 14h, Centre social et culturel Nelson-Mandela, 35 esplanade Josiane Christin – 04.94.94.77.45.
Vendredi 14 septembre, à 9h, Espace socio-sportif (Local commun résidentiel) du Germinal avec L’Avef – 04.94.06.67.34.

 

Le maire de La Seyne, Marc Vuillemot déclarait : « À contrecœur, car il n’est pas dans mon état d’esprit républicain d’entraver la liberté de déplacement, après avoir recueilli les avis de spécialistes de la prévention, j’ai décidé de prendre un arrêté municipal d’interdiction de la présence dans la nuit des mineurs de moins de 17 ans non accompagnés de personnes majeures dans l’espace public. Cette décision est bien sûr provisoire et l’interdiction sera levée dès que la sécurité sera assurée. La présence des unités mobiles de sécurité devrait permettre de mettre fin rapidement à cet « état d’exception » qui me désole

 

L’arrêté instituant le couvre-feu

A compter du 10 septembre 2018 et jusqu’au 30 septembre 2018, tout mineur de moins de 17 ans ne pourra, sans être accompagné d’une personne majeure, circuler de 21 heures à 6 heures sur une partie limitée du territoire de La Seyne-sur-Mer correspondant au secteur de Berthe de la Zone de Sécurité Prioritaire qui fait l’objet d’un suivi par les cellules de veille du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Contactez-nous pour publier vos infos, vos communiqués, vos remarques

6 + 7 =

Ceci peut vous intéresser