La Seyne,  jeunes migrants à Saint Elme, Marc Vuillemot a tort

Le maire redonne la patate chaude au gouvernement, Nathalie Bicais s’en empare, Romain Vincent aussi

St Elme, La Seyne ne veut pas des migrantsSt Elme, je ne t’aime pas depuis que tu es passé d’un petit port calme en un centre d’accueil pour jeunes migrants. St Elme  mon petit port attaché à mon histoire seynoise, comme mes deux frères qui pourraient être trois.

St Elme, mon ami, mon frère pourquoi as-tu choisi de devenir un centre d’accueil de jeunes migrants ?
St Elme et j’insiste sur le Saint, non par conviction, mais pour la symbolique..

Ils seront au moins trente à accaparer ce lieu. Trente, sur des dizaines de milliers d’habitants. Trente, pas trente et pas un sur son trente et un. Quelle faute de goût, quel mauvais goût. Ils sont si jeunes et si ambitieux et si malheureux…

Jusqu’alors, à La Seyne, nous avions moins de 5000 immigrés, nous étions en 92e position parmi les villes de plus de 50 000 habitants à accueillir des étrangers sur leur territoire. Et là, d’un coup d’un seul trente de plus !

La petite Nathalie s’en est offusqué. Le grand Romain aussi. A croire qu’ils avaient oublié leurs origines, pas Natalie, mais éducatives, judéo-chrétienne : celle qui dit viens en aide à ton prochain.

Bon, c’est vrai, ils sont déjà en campagne pour les prochaines municipales, mais n’empêche, de par leurs convictions, ils auraient pu s’abstenir.

Trente migrants à St Elme, tu te rends compte, c’est comme si nous laissions trente SDF en centre ville, bon c’est le cas, mais au moins ce sont de gens bien de chez nous !

St Elme, ça ne pas fait pas que jaser, comme au fort Napoléon !

Le maire, Marc Vuillemot, plutôt de gauche ou mieux du centre gauche a dit que ce n’était pas de son fait, mais à cause de l’Etat. Tiens Edouard, si tu veux bien reprendre la patate chaude…

Le Front dirait pour les Kalachnikov, il y a de solutions. Humour noir, si je puis me permettre sans offusquer les migrants. Ces migrants que tout le monde veut accueillir, à condition que ce soit loin de chez lui.

Nathalie, Vincent, Jean-Pierre

Tiens petit rappel : quel est  le pays qui a le plus d’étrangers sur son sol  ? Je vous le donne en mille, c’est le Luxembourg. Sans raison fiscale bien sûr.

La Seyne, deuxième ville du Var, avec seulement 4500 étrangers sur son territoire, n’en accueille que 4,5% de sa population. Personne ne l’aurait cru… Sauf les élus de droite et d’extrême droite qui font croire des choses inexactes. Ils feraient presque prendre des vessies pour des lanternes. Des Nathalie pour des Romains et des Jean-Pierre pour des Colin ?

Et ce n’est pas parce que des Turcs travaillent à Brégaillon qu’il portent fort le porte-voix.

A vouloir faire peur, Sandra, Nathalie, Jean-Pierre et les autres, incitent  les lambda à s’enfourailler et aller jusqu’au drame, parce que le bruit dérange, parce que le voile insupporte, parce que la peau n’est plus blanche.

Repli obligatoire

Du boulevard Staline débaptisé, on pourrait pourquoi pas retrouver une impasse Adolphe.

Replies toi mon ami, replies toi, mets les barbelés, pose des taxes, renvoie tous ceux qui ne sont pas de la même civilisation. Tiens, tu viens de perdre ton boucher et ton boulanger, qu’importe maintenant tu peux aller aux champs, juste après le carrefour, quand tu voyais le clair. Tes commerçants périssent, qu’importe puisque ton caddie reste plein, de merguez en cette saison. Des merguez, mais tu n’as pas honte ? Pourquoi pas du poulet hallal pendant que tu y es.

Vivement une vraie politique de la ville qui redonnera aux Français les sur-droits qu’ils sont en droit du bout du doigt d’obtenir, grâce au fond du cœur, après confesse, d’acquérir  (après la quête) un sentiment d’avoir voulu aider ceux qui, vraiment, n’en avaient pas envie. Pas envie tellement ils avaient faim, tellement ils avaient peur.

Saint Elme saint patron des marins, pour l’Aquarius il se serait jeté à le mer pour les recueillir, mais qui sait aujourd’hui qui est Saint Elme ?

Jean Boris

 

 

Catégories

Publicité