La Londe Coupe du Var Football

En coupe du Var de football, La Londe vient à bout du Hyères FC, une belle récompense pour le coach David Appolinaire

 

Tout était réuni pour une belle fête et La Londe n’a pas tremblé au moment de s’offrir un beau cadeau pour les 90 ans du club en dominant le Hyères FC en finale de coupe du Var (3-1). La saison est sauvée.

 

La pression était maximale sur les épaules londaises et la troupe de David Appolinaire s’est imposée finalement sans trop trembler (3-1) lors de cette finale de coupe du Var devant une décevante équipe du Hyères FC qui n’a que trop rarement haussé le niveau en termes d’intensité. Pourtant physiquement la troupe de Ludovic Esposito était sans doute supérieure mais inexplicablement les joueurs de la cité des palmiers ont connu trop de « up and down » pour espérer autre chose. Les Londais eux avaient la « grinta » et le soutien d’un merveilleux public. En effet, le stade Guillaumont avait été pris d’assauts et l’ambiance était du coup assez exceptionnelle. Dangereux sur phases arrêtées via Reynier, le spécialiste des coups francs, les Londais vont trouver la faille grâce à Grecas, opportuniste en diable, qui exécute Gorce le portier hyèrois à bout portant 1-0 (14e). Les Hyèrois réagissent et évoluent enfin à leur niveau supposé (DH) et c’est donc logiquement que Pin bonifie une action confuse dans la surface pour égaliser 1-1 (27e). On se dit que l’affaire va mal tourner pour les locaux. Erreur. Un coup du sort va leur redonner l’ascendant.

Un beau cadeau

 

coupe du Var public

Pour cette coupe du Var, le public était chaud, chaud

 

A l’origine une ouverture vers Sylla qui occasionne une mésentente entre Gorce et Lemaire pour un « csc » du défenseur hyèrois 2-1 (40e). Un coup dur pour les Hyèrois qui terminent néanmoins fort avec deux opportunités pour Le Goff et N’Diaye avant la pause. A la reprise le Hyères FC est léthargique. Alors La Londe gère et attend le contre fatal pour le KO définitif. Celui-ci arrive sur un coup franc excentré mal renvoyé par Gorce et dont profite Pruvost pour marquer à bout portant 3-1 (64e). C’est plié. Le Hyères FC hormis Pin n’a pas les ressources pour inverser la tendance. Sans idées, ni imagination. Le seul à surnager se nomme N’Diaye, le vétéran, c’est tout dire sur la motivation des plus jeunes…. En face les latéraux Pala et Metadjer sont énormes. L’axe Mecheri-Grecas contient Pin alors qu’au milieu Pruvost règne en maître. Sylla rate un but d’anthologie sur une échappée de 40 mètres… Qu’importe la coupe du Var est londaise. Un beau symbole pour le coach David Appolinaire battu deux fois en tant que joueur aux tirs au but. Une sortie par la grande porte pour celui qui dirigeait l’équipe pour la dernière fois avant de devenir manager général. La fête a été belle avec une longue communion entre supporters et joueurs. 90 ans d’attente, il fallait en profiter…

Vieira jussie