tournée Var matin star var

La tournée Var Matin, c’est aussi Star Var, grande finale à Toulon le 20 août

 

Nous avons aimé la tournée Var Matin, le quotidien local a, lui, apprécié notre titre : clin d’œil…

L’emblématique tournée Var Matin change régulièrement de nom (les estivales, la gazette en chansons etc.) mais la qualité du spectacle proposé ne faiblit pas. Mieux encore le cru 2017 recueille tous les suffrages auprès de chaque ville visitée. Trente-trois dates au total avec 3000 spectateurs de moyenne entre juillet et août qui prouvent que le rythme est infernal. La responsable du show Valérie Mérali a mis les petits plats dans les grands pour proposer un spectacle familial et populaire. Un succès fou

Il faut dire que tout est parfaitement calibré. Le groupe les coureurs de la tournée lance la soirée avec des reprises du groupe ABBA qui ont l’art et la manière de galvaniser les foules. Par la suite les deux humoristes Marco Paolo et Eric Collado qui sont aussi les présentateurs en chef rivalisent de bons mots. L’ex des « Nous ç nous » dans un registre plus « rentre dedans » avec notamment un sketch sur l’alcoolémie tout simplement irrésistible sans oublier d’égratigner par ailleurs le monde politique. Son alter ego Marco Paolo évolue dans un registre plus poétique et résolument « phocéen ». Les changements de mode de vie entre les générations d’hier et d’aujourd’hui ou les rapports « homme-femme » sont ses sujets de prédilection et le rire est garanti.

selfie avec Valérie Mérali

Petite séance de selfie avec Valérie Mérali

Les yeux de Chimène pour sa voix

C’est alors que la diva fait son entrée en scène et il s’agit cette année de Chimène Badi. Celle-ci n’ayant été remplacée que lors de l’étape du Pradet par la sublime Ginie Line. Et forcément on ne peut avoir que les yeux de Chimène pour sa voix. Charismatique, habitée et ultra généreuse avec son public, la chanteuse révélée par Popstars rayonne et forme des duos magiques avec notamment Kristaa Williams dont la puissance vocale associée à un timbre « gospel » est assez exceptionnelle. Franck Castellano le chef d’orchestre des Chœurs du Sud apporte son grain de sel et de voix tout en dirigeant de manière énergique toute sa troupe, la plus grande de France d’ailleurs… Dans l’intervalle le concours de chant réservé aux amateurs aura permis à certains de dévoiler leur talent aux yeux du grand public et à d’autres de prendre conscience qu’il y a encore beaucoup de boulot… Bref un spectacle estival de grande qualité, riche et varié. Trois heures qui passent à la vitesse du son.

La grande finale se déroulera à Toulon, le dimanche 20 août au Mourillon.

Vieira Jussie v.jussie@starvar.news

Publicité