le port du Brusc à Six-Fours

Le port du Brusc à Six-Fours havre de paix et haut lieu touristique, le prix du m² des terrasses a doublé cette année

A Six-Fours, le torchon brûle entre restaurateurs, patrons d’établissements disposant d’une terrasse et le maire de la commune. Cette année, le tarif d’occupation de la voie publique est passé de 150 € à 300 € le m². Ce doublement fait de Six-Fours une ville plus chère que Saint-Tropez.

 

conseil municipal Six-Fours

La délibération du conseil municipal qui double le prix des terrasses à Six-Fours

Dans délibération du 27 mars, le conseil municipal a décidé de ce nouveau prix malgré 6 votes contre (Hamm-Creveau, Siniscalco, Gimenez, Boccaletti, Jachetta, Jullien) et 3 abstentions (Navarro, Bergeot, Tamburi). (voir le fac-similé ci-dessous).

 

Sur les ports de Toulon, La Seyne et Saint Mandrier, le tarif pour une terrasse fermée est de 20 € le m². A Bandol, le tarif est de 108 € le m² pour 2017. A Saint Tropez, le m² est à 357 € pour les zones les plus fréquentées et 229 € non loin du célèbre port.

 

Un restaurateur installé sur le quai Saint Pierre au Brusc a reçu cette délicieuse lettre que nous publions, lui annonçant cette révision de tarif (révision est un doux euphémisme)

 

lettre reçue par un restaurateur du Brusc

La lettre qui annonce au restaurateur du Brusc le doublement du prix de sa terrasse

Il écrit ainsi que facebook : « Je suis très content je demande un rdv avec Mr le maire Jean-Sébastien Vialatte depuis un mois sans succès et ce soir il me rend enfin visite ! Ah mais NON raté c’était juste pour me menacer (ou plutôt menacer ma femme car j’étais absent) Du coup il faudra se revoir (vous pourrez peut être m’expliquer pourquoi vous parlez mal des marseillais on est pourtant très gentils mais bon si vous les aimez pas…) en plus ça fait 10 ans que je suis là et que je donne beaucoup d’argent à la commune au travers de taxes diverses. En plus vous voulez détruire ma terrasse en criant que je suis chez vous mais vous avez doublé le prix au lieu de 6000€ je dois vous donner 12000€ alors ok allons-y !! Je pense qu’un peu de respect pour les commerçants de la commune serait bienvenu !! À bientôt j’espère ». La colère monte…

L’opposant est contre

Un autre rappelle : « Frédéric Boccaletti, s’est plaint de la décision de doubler la redevance pour les terrasses des restaurants, de 150 euros à 300  euros le m²».  Le maire de Six-Fours a répondu : «Ces espaces appartiennent au domaine public et les établissements ont le choix de les utiliser, ou pas. S’ils s’y installent, c’est qu’ils doivent trouver leur intérêt». L’opposant FN au premier magistrat a rétorqué : «A ce prix, ils n’auront peut-être plus le même intérêt».

 

Autre commentaire : « eh oui et c’est un peu l’intérêt de ceux qui consomment sur ces terrasses et puis un peu l’intérêt de ce même maire que ses concitoyens et les touristes puissent se désaltérer ou bien manger en prenant plaisir à se prélasser en admirant ce port magnifique qu’est le Brusc ! Je ne comprends plus là ! ».

 

Il s’en suit une suggestion : « Le maire se dit de droite, fais un salon de thé avec animation musette le dimanche après-midi… ».

 

Un autre, insidieusement, note : « Il y a les législatives et s’il est élu, il devra quitter son fauteuil de maire, il y aura peut-être une autre délibération pour revoir les prix à la baisse ».

 

En attendant, la saison a commencé en espérant que l’été sera radieux et les terrasses remplies.

 

Jean Boris

Publicité