Cerrone à Toulon

Cerrone à Toulon pour l’inauguration de la rue des Arts

 

La requalification du centre ancien s’est rapidement imposée comme l’une des priorités de l’équipe municipale toulonnaise, qui a souhaité mettre la culture au cœur de cette nouvelle dynamique : création de la Maison de la Photographie sur la place du Globe, concerts dans le cadre du festival Jazz à Toulon sur la place Camille Ledeau ou la place Raimu, événements « hors les murs » du Théâtre Liberté, SMAC Festival...
L’événement majeur de cette année 2017 est l’inauguration de la « Rue des Arts » : la rue Pierre Sémard, que les Toulonnais les plus anciens appellent la rue du Canon, se transforme en une rue thématique avec une vingtaine de locaux en rez-de-chaussée qui accueillent des galeries d’art contemporain, de photos, des ateliers de création, des boutiques vintage, etc.

La toute nouvelle place de l’Equerre refaite à neuf s’inscrit également dans cette « Rue des Arts » avec ses bars et ses commerces de bouche, et servira cet été de scène de jazz à l’occasion de l’édition 2017 de Jazz à Toulon.

La Rue des Arts sera l’un des nouveaux lieux de vie d’un centre-ville de Toulon en pleine redynamisation. En plus des commerces et des galeries, un programme d’animations est prévu tout au long de l’année pour que les Toulonnais se l’approprient et que les touristes la découvrent.
Un dispositif de jeux d’éclairage mettra les lieux en valeur dès la nuit tombée. Et la rue se transformera aussi en galerie de photos à ciel ouvert avec l’installation de 23 cadres grand format dans la rue Pierre Sémard, sur la place de l’Equerre et dans les rues adjacentes. Les premiers photographes invités seront Lore Stessel et Marikel Lahana, sous le commissariat de Christian Gattinoni et Anne Cartier-Bresson : leurs clichés seront présentés pendant tout l’été. Et la deuxième exposition démarrera mi-septembre, à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Cerrone un évènement

Du 12 au 14 mai, l’inauguration de la rue des Arts a donné lieu à bon nombre de festivités. Il y eut notamment le fabuleux Dj set Cerrone, place de l’Équerre. Cerrone c’est un peu le père du disco en France. A 64 ans Cerrone est une icône, les anciens se souviennent de ses concerts-événements qui ont réuni des centaines de milliers de personnes à travers le monde tels que la Dance Party Live à Versailles, le Los Angeles Millenium Celebration, ou le concert à Paris pour la célébration du bicentenaire de la Révolution.

 

Régis, se souvient, toujours aussi ému de son premier album, en 1976 Love in C Minor  vendu à 8 millions d’exemplaires à travers le monde. Un genre révolutionnaire : la chanson titre fait plus de 16 minutes avec des gémissements féminins. Il  déclarait : «oui, j’étais un gros provocateur, même si je ne l’étais pas autant que Gainsbourg ». Puis il y a eu Rocket in the pocket ou Look for love qui deviennent des classiques du disco.

 

Cette inauguration de la rue des Arts à Toulon fut une occasion pour certains de faire un beau retour dans le passé et pour d’autres de découvrir un genre qui, aujourd’hui encore, intrigue et passionne.

J.B.

Publicité