FNAC Mayol Toulon

A la FNAC Mayol à Toulon, on ne plaisante pas avec la sécurité, au détriment de l’amabilité

 

La FNAC a toujours eu de bons slogans : « Agitateur de curiosité « ,  » FNAC, agitateur depuis 1954 « ,  » On ne peut qu’adhérer « . La Fnac (appelée à l’origine « Fédération nationale d’achats », puis « Fédération nationale d’achats des cadres ») est une chaîne de magasins française spécialisée dans la distribution de produits culturels et électroniques, comme la décrit Wikipédia.

L’an dernier, la FNAC a racheté Darty. Cette année, Fnac Darty s’est lancée dans la publicité. Avec cet historique nous sommes loin de la FNAC Mayol à Toulon. Cela nous permet pourtant de vous conter une mésaventure survenue à l’un de nos lecteurs.

Les habitués de la Fnac, sur deux niveaux, ont noté un passage aux caisses parfois difficile. Depuis très longtemps, la Fnac ne fournit plus de sac pour emporter ses achats, si bien que vous sortez avec vos livres, CD ou autres plein les bras.

La Fnac qui, et s’est sans doute légitime, craint les menus ou gros larcins a placé des vigiles pour surveiller entrée et sortie du magasin. Des agents de sécurité d’une société extérieure qui, autoritairement et arbitrairement, sur  un ton quelque peu  » Certifié non conforme  » (un autre slogan de la Fnac) réclament la facture de vos achats. Vous vous voyez les bras chargés, le ticket de caisse dans une de vos poches, déjà tout froissé et sous le regard des gens qui croient qui vous avez peut-être « dévalisé » ce grand magasin. Pas très sympa tout  çà ! Et surtout ne faites pas de remarques, ces vigiles ne sont pas formés à la vente, contrairement aux sympathiques et efficaces collaborateurs de l’enseigne.

Remarquez, en novembre de l’an dernier, le nouveau président de la République avait été reçu dans un magasin Fnac de la région parisienne par des cris de « Macron démission », un slogan surprenant, Emmanuel Macron ayant démissionné du gouvernement en septembre. Mais lui, c’était en arrivant, pas en sortant.

 

Jean Boris

Commentaires facebook